Comment est fabriqué un tapis ?

Les tapis sont des accessoires incontournables pour apporter de l’esthétique et du confort dans les pièces de la maison. Si vous vous demandez comment sont faits les tapis, sachez qu’il existe différentes méthodes de production. Les tapis peuvent être fabriqués manuellement ou mécaniquement. Pour vous permettre d’en apprendre un peu plus sur le sujet, ce dossier vous propose de découvrir les principales techniques de fabrication d’un tapis.

La fabrication de tapis tissés

La fabrication tapis tissés peut être réalisée à la main ou à la machine. La fabrication d’un tapis à la machine s’effectue pendant une durée moyenne d’une heure. Ainsi, elle est beaucoup moins chère que le tissage à la main. En effet, cette dernière peut prendre plusieurs mois, voire des années. Le développement de l’industrialisation du XIXe siècle a vu naître l’exploitation des métiers automatiques.

La production des tapis tissés à la machine s’est donc beaucoup répandue. Vous pouvez trouver dans les magasins divers modèles. Il faut savoir que les matériaux utilisés influent largement sur la méthode de fabrication des tapis tissés. Si un tapis en sisal est généralement tissé à la machine, un tapis à poil court réalisé en laine ou en chanvre est le plus souvent fabriqué à la main.

Les tapis tissés à la machine

La mode de fabrication tapis tissé à la machine consiste à la production de tapis qui s’effectue sur des métiers entièrement automatiques. Pour ce faire, le métier est alimenté de fil à l’aide de milliers de rouleaux qui opèrent simultanément. Ainsi, la production est réalisée dans des largeurs fixes. Elle permet une combinaison de dix couleurs au maximum.

Bien que cette technique soit assez complexe, elle a l’avantage de permettre une plus grande variété de couleurs et de motifs en comparaison à la fabrication manuelle de tapis. Après le tissage, les poils des tapis tissés à la machine doivent être coupés à la longueur souhaitée. Ils doivent également présenter des contours de manière à favoriser leur durabilité.

Tapis tissés à la main

Lors de la fabrication d’un tapis tissé à la main, le tisserand se charge de guider manuellement les fils dans le métier à tisser. Le fil, appelé fil de chaîne, est placé de manière croisée perpendiculairement à la trame. Cela permet de former peu à peu un tissu. Cette méthode propose un processus semi-mécanique. Ainsi, le tisserand aura tout simplement à guider les fils, et de son côté, le métier à tisser est entraîné automatiquement. Ce procédé permet d’obtenir des tapis de laine tissés à plat. Les tapis à poil long sont aussi généralement fabriqués sur des métiers manuels.

La fabrication de tapis noués

Le nouage à la main est sans doute le type de fabrication tapis le plus traditionnel. D’ailleurs, la plupart des tapis orientaux de qualité supérieure sont fabriqués avec cette méthode. Dans la technique de fabrication de tapis noués, l’artisan file la laine à la main après avoir tondu les moutons à la main. Ensuite, la laine filée est teintée et séchée. Le fil de poils obtenu après le séchage est ensuite noué, rang par rang.

Le nouage est réalisé autour d’un fil de chaîne placé dans une chaise de nouage. Comme chaque nœud est défini individuellement, cela permet de créer un modèle unique. Le tapis obtenu passe ensuite au lavage afin d’enlever les résidus de laine et la salissure. Le lavage doit être réalisé minutieusement. En effet, ce procédé contribue à renforcer l’intensité de la couleur et la douceur au toucher du produit fini.

Une fois que le tapis est bien propre et séché, il est tondu à la main selon les instructions du client. Grâce à cette dernière étape, l’artisan peut rectifier les petites erreurs et modifier la longueur des poils du tapis. En raison de la complexité du processus de fabrication, les tapis orientaux noués à la main sont souvent les plus onéreux.

La fabrication de tapis tuftés

Le terme tufté ou touffeté vient du mot anglais « to tuft », se traduisant par « décorer avec des touffes ». Le tapis tufté est réalisé à partir d’un procédé inspiré de techniques de fabrication artisanale et de savoir-faire traditionnels originaires de l’Inde et de la Chine, à savoir le tuftage. Cette méthode de fabrication permet de réaliser des tapis en piquant des fils de laine à travers une toile, également appelée canevas. Les motifs souhaités sont dessinés sur la toile en amont.

Il existe différentes méthodes pour tufter un tapis : soit à la main, soit à l’aide d’un pistolet ou d’une machine à tufter. Après le tuftage, on peut obtenir une texture lisse, à boucles ou une combinaison des deux textures. Sachez que cette méthode permet d’obtenir des hauteurs de poils différentes. De ce fait, elle peut également servir à fabriquer la moquette. Les tapis tuftés sont appréciés pour la simplicité et la rapidité de leur processus de fabrication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

©2022 Copyright by Tapishop.